Le renard :
Animal sauvage persécuté

Le renard pâtit d’un double statut : à celui d’espèce « chassable » s’ajoute celui d’espèce dite « nuisible », ou Esod (« Espèce susceptible d’occasionner des dégâts »). Ce statut lui vaut d’être détruit par tir, piégeage et déterrage, tout au long de l’année. Il est en outre la cible de tirs de nuit autorisés par certains préfets dans le cadre des battues administratives.

Légalement, seuls certains motifs peuvent être invoqués pour inscrire le renard sur la liste des Esod et justifier un tel acharnement. Sont notamment avancées la protection de la santé publique, la protection de la faune et la prévention des dommages importants à certaines activités économiques. Dans les faits, ces motifs sont surtout des prétextes utilisés pour prolonger les périodes de chasse afin de s’amuser toute l’année, et protéger le « gibier » que les chasseurs entendent s’approprier.

 

Chaque année en France, entre 600 000 et 1 000 000 de renards seraient abattus. Cette destruction organisée, sans aucun quota ni justification scientifique, s’apparente à un massacre impitoyable. Le renard ne cesse d’être persécuté sous couvert d’une prétendue « régulation ».

 

L’ASPAS vise, à terme, à obtenir la protection du renard. Dans l’urgence elle demande a minima l’arrêt de l’acharnement dont il fait l’objet : son déclassement de la liste des « espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » dans tous les départements français, l’abandon des tirs de nuit et l’interdiction de sa chasse en dehors de la période d’ouverture générale.

L’ASPAS agit pour contrer les arrêtés autorisant des tirs de nuit du renard et invite ses adhérents à exprimer leur opposition à ces décisions. Toutes nos actions juridiques en faveur des renards ont pour but de faire évoluer le statut de cette espèce vers un statut plus protecteur.

Lors du colloque « RENARD » organisé par l’ASPAS en mai 2017, 5 motions ont été approuvées correspondant à 5 avancées législatives à adopter d’urgence pour une approche plus intelligente et plus saine de la biodiversité, et pour redonner au renard la place qui lui revient.

Vous aussi vous êtes convaincus que le renard doit être protégé ?

Signez la pétition « Renards, nuisibles, vraiment ?! »

SIGNER LA PÉTITION

Nos dernières victoires

Confirmation de l’illégalité des tirs de nuit 2019 dans l’Eure

23 septembre 2020|

Victoire pour les renards de l'Eure ! En avril 2019, l'ASPAS, One Voice et le Groupe mammalogique normand avaient réussi à faire annuler d'urgence un arrêté préfectoral qui autorisait l'abattage illimité de renards par tir de nuit dans le département de l'Eure. Cet arrêté vient d'être définitivement ANNULÉ [...]

Massacre de 1430 renards : victoire de nos associations !

23 septembre 2020|

Victoire pour les renards de Seine-Maritime ! Associations, citoyens, partis politiques, médias, avocats : nos efforts communs ont fini par avoir raison de la préfecture de Seine-Maritime, téléguidée par les chasseurs, qui avait donné son feu vert pour abattre jusqu’à 1430 renards à travers tout le département jusqu’à [...]

Le renard, emblème de l’ASPAS, est une source d’inspiration pour de nombreux photographes talentueux, qui agissent à nos côtés. Grâce à eux, découvrez différentes facettes de cet animal chasseur, joueur, discret ou encore curieux.